Peintures

Des femmes toutes chaudes qui aiment avec générosité et bonne humeur... et on le leur rend bien. En parlant d'amour et de sexualité, bien loin des stéréotypes sur les femmes, la plasticienne dit aussi quelque chose des hommes/femmes... qui les accompagnent.
Découvrir la série

Les Gourmandes 2015

Théâtre le Liburnia
Libourne

Atelier Adulte – Workshop

Dates des PROCHAINS ATELIERS DE PEINTURE/COLLAGE

Création de 2 toiles chacun sans difficulté et même avec beaucoup de plaisir
Ca se passe chez marie-laure
de 10h30 à 16h

portrait dom lelann 2017
Photo Dom Le Lann

Marie-Laure Drillet – Artiste plasticienne

Pour faire durer l’amour avoir des aventures décevantes, Après minuit je préfère le noir, Attache moi à toi… Ce soir c’est moi qui commence…

Plus que des titres de tableaux, faciles et tendres, ces petites phrases, intentionnellement voilées d’un baume adoucissant, incarnent les héros de Marie-Laure Drillet. Ils sont plein d’empathie, ces personnages, et tellement légers… A peine leurs faux sourires nous préviennent-ils du fragile équilibre du bonheur, que déjà on s’amuse de la grave vérité qui se cache dans l’ombre de leurs fossettes. De “Si doux mensonges” en 2010 à “Ma famille extraordinaire” en 2014, en passant par “Faire durer l’amour” en 2012, et “Les Gourmandes” en 2015, autant d’exposition à thèmes où l’artiste nous observe, avec humour… mais c’est sans inquiétude. Marie-Laure nous offre le début de l’histoire… comme si elle en connaissait la fin. Elle donne de la légèreté et met de l’humour dans la condition féminine, raconte sans concessions mais sans pathos les choses du couple, elle semble distante de ces jeux, mais pas parce qu’elle les a observés. Elle les a éprouvés… Il y a de la peinture, de l’épaisseur, du vécu…”
V. BLAUDEAU